VIRTUALITé

-virtualité

La virtualité - en langage courant- signifie ''potentialité, ou ''non effectivité''

La virtualité - en langage moderne-  signifie ''représentation en mode numérique'' 

La virtualité -en mécanique- est un déplacement hypothétique d’un point indépendamment du temps, bien que respectant les liaisons qui lui sont appliquées

D'où le principe des travaux virtuels qui énonce que:

Pour un système à l’équilibre, la somme des travaux fournis par les forces extérieures appliquées -d’une part- et les forces intérieures (liaisons) inhérentes d’autre part, est nulle

 

La virtualité -pour les particules- est la théorie qui suppose que certaines particules (dites virtuelles) se créent et se détruisent à chaque instant dans le vide, en superposition (ou en adjonction) et à proximité des particules réelles.

Certaines sont supposées -pendant leur existence fugace- agir sur les particules réelles voisines (les incitant alors à provoquer des interactions d’excitation)

Cette supposition n'est qu'une façon détournée de prendre en compte la mutation des charges mésoniques qui, quand elles apparaissent sous forme baryonique, sont les vraies actrices des interactions (qui deviennent alors perceptibles à nos mesures)

   Copyright Formules-physique ©