RéSISTANCE MéCANIQUE d'un SOL

-résistance mécanique d'un sol

RESISTANCE MECANIQUE d'un SOL

En pratique, la résistance surfacique d'un sol va de 1 à 3 kgp/mm² (10 à 30 MPa)

C'est la pression qu'il peut supporter, donc c'est l'équation classique de la pression qui intervient

Pression = force (poids) / section sur laquelle la force est appliquée

On utilise (pour cerner la résistance d'un sol) des notions dites limites d'Atterberg qui sont :

-la limite de plasticité (c'est à dire le pourcentage de poids d'eau pour obtenir un élément du sol humidifié devenant une pâte pétrissable)

-la limite de liquidité (c'est à dire le pourcentage de poids d'eau pour obtenir un élément du sol humidifié devenant liquide mais restant assez visqueux)

Pour mesurer la résistance mécanique d'un sol, on utilise un pénétromètre (dynamique) il s'agit d'une tige calibrée, enfonçable dans un sol et recevant une série de coups causés par la chute d'une masse (dite mouton) sur une plaque (dite enclume) appliquée en tête de la tige.La profondeur est en général prédéterminée et en résulte un nombre de coups donnés pour l'atteindre (ou constater le refus de plus ample enfoncement)

La formule des Hollandais donne la résistance du sol à partir de ce pénétromètre :

P= mm².lc.g.n10/ S.(mm+ ma).le

avec Ps(Pa)= pression (résistance surfacique) du sol à la pointe

mm(kg)= masse du mouton

ma(kg)= masse des accessoires du pénétromètre (enclume et tiges)

g(m/s²)= pesanteur

n10= nombre de coups pour 10 cm d'enfoncement

le(m)= profondeur enfoncement de la pointe

lc(m)= hauteur de chute du mouton

S(m²)= section de la pointe

 



   Copyright Formules-physique ©