DéCROCHAGE d'un AVION

-décrochage d'un avion

Le décrochage est la perte de sustentation (il y a manque d'air au-dessus des ailes)

Il dépend des paramètres inclus dans la formule générale de la portance

Cette portance est  :

1.Fp = (Sm.Cz.ρ’.v²) / 2  c'est la composante verticale de la poussée, de bas en haut, dite aussi poussée aérodynamique

Sm(m²)= surface alaire (remplaçant ici le maître-couple)

ρ’(kg/m3)= masse volumique de l'air . Il faut rappeler que ρ' varie proportionnellement avec la pression, qui chute fortement avec l'altitude >> à 10 km d'altitude, les valeurs sont # 4 fois moindres qu'au sol

Cz (pour l'axe des z) est le coefficient de lift

S'il n'y a pas de dérive (cas de la poussée dans le même plan vertical que le déplacement)  on peut écrire la formule de la portance

Fp = F.sinθ  où θ est l'angle entre la force et la direction du déplacement

Le rapport entre traînée et portance est nommé coefficient de finesse yj = (Cz Cx)

Sa valeur va de (10 à 12) pour les avions légers jusqu'à (23 à 30) pour les avions lourds.

 

Le décrochage est défini par plusieurs paramètres, dont:

1.la vitesse de décrochage  vd # v1 (y4)1/2

où v1 (m/s)= vitesse de l'appareil par rapport au vent et y4 est le facteur de charge

2.le facteur de charge (nombre)

c'est le rapport y4 = (Fpoids - Fpoussée.sinθ) / Fpoids

Fpoussée étant la poussée (force assurant la traction du mobile)

Fpoids étant le poids réel de l'appareil (sous pesanteur) et (Fpoids - Fpoussée.sinθ) est le poids dit apparent et θ(rad) est l'angle plan entre poussée et avancement

Il est similaire de définir y4 par = (g – γ.sinθ)/ g

Si on mesure les accélérations en «unité g», c'est à dire en multiple de la pesanteur g (9,81 m/s²) >> alors un facteur de charge égal à 3 (par exemple) signifie qu'on supporte 3 fois la pesanteur g (dont 2g dus à la poussée)

Pour un avion qui vire sur l'aile, l'angle de gîte peut atteindre de [5° à 60°] et la composante correspondante du facteur de charge atteint alors respectivement

de [1,01 à 2g]

3.l'angle de décrochage est la valeur critique de l'angle entre le flux d'air et le bord d'attaque du profil de l'aile

(cet angle critique est usuellement # 16 degrés)

   Copyright Formules-physique ©