AGE de l'UNIVERS

-âge de l'univers

La théorie du Big bang, désormais globalement admise par la communauté scientifique, suppose que l’espace et le temps sont nés plus ou moins au même moment, il y a 13,7 milliards d’années (+/- 5%) L’âge de l'UNIVERS (tU) est calculé à partir de la constante de Hubble H qui exprime elle-même l’expression de l’expansion et qui vaut de nos jours (à +/- 5% près) H= 2,32.10-18 seconde-1

Comme c’est une fréquence, on en déduit que l’âge de l’univers est l’inverse, soit

tU = 1 / H# 4,31.1017 secondes    soit # 13,7 Gigaannées ou 13,7 Gyr (+/- 5%)

 

Cette valeur exprime donc la date du big bang et serait découpable en plusieurs tranches, d’importances fort variables :

- tavant le temps de Planck (< 10-35 s)

- tla durée de la recombinaison (380.000 ans) pendant lequel il y a découplage entre la matière et le rayonnement. C’est le moment de la stabilisation de ladite matière (apparition des étoiles et galaxies)

A la fin de cette période se stabilisera le rayonnement FDC, encore lisible aujourd’hui.

- tla durée pendant lequel les facteurs de milieu de l’univers ont atteint des valeurs disruptives ayant permis la création des hypercharges, soit environ 1 milliard d’années

- tla durée de la variation de la constante cosmologique, soit environ 2 milliards d’années

- tle temps de Hubble, durée pendant laquelle s’exprima une moindre expansion (environ 10 milliards d’années)

 

Nota : comme H0 a varié au cours du vieillissement de l'univers, les valeurs ci-dessus sont assez douteuses. On suppute en effet que les variations de Ho ont pu osciller entre les prépondérances constitutives ci-après :

-- Ha pu être proche de 1 (la forme actuelle)

-- Ha pu être proche de 2/3 (si l'univers n'était par moments rempli que de matière)

-- Ha pu être proche de 1/2 (si l’univers n’était, par moments, que rempli de radiations)

-- Ha pu être proche de 1/3 (quand l’univers n’était que plein de matière noire, c'est à dire des charges mésoniques et des Wimps)

Comme l'évolution de notre univers fut un composite de ces 4 cas et que l'on ignore tout des périodes d'application de chacun de ces cas, la valeur moyenne de H0 au cours des temps reste très incertaine et celle de tU aussi

Mais à la limite, la connaissance de l’âge de l’univers ne présente aucun intérêt !

   Copyright Formules-physique ©