POLARISATION des CHAMPS éLECTROMAGNéTIQUES

-polarisation des champs électromagnétiques

Les photons d'une onde électromagnétique ont une direction donnée et le champ électromagnétique qui les porte a des orientations variées et aléatoires par rapport à cette direction de l'onde (mais il y a une symétrie globale de révolution, pour ces orientations)

Quand cette symétrie est détruite au profit d’une orientation préférentielle, l'onde devient polarisée.

La polarisation est la mesure de l’angle θ du vecteur d’onde, par rapport à la direction des élongations de cette onde

En cas particulier, la direction du vecteur champ est orthogonale au vecteur-onde

Si l'origine de ce vecteur décrit une droite, la polarisation est linéaire , si elle décrit une ellipse, la polarisation est elliptique et si elle décrit un cercle, c'est une polarisation circulaire

Le plan de polarisation d’une onde est le plan formé par le vecteur portant la propagation et celui portant la perturbation

-si cet angle θ = 0°, elle est longitudinale

-si cet angle θ = 90°, elle est transversale

-Elle dite linéaire si le plan de θ est fixe et dite conique si le plan de θ tourne

Cette polarisation prend naissance soit par réflexion de genre optique, soit par double réfraction dans certains cristaux (biréfringence naturelle ou provoquée), soit -en plus- par une rotation de la lumière (dans le quartz ou des solutions sucrées)

 

DÉFINITION de la POLARISATION

Elle se mesure par un nombre i*non dimensionnel, qui est le rapport entre des intensités (lumineuse, thermique ou ionisante) Voir chapitres sous ce nom

i*= (P’MP’m) / (P’M+ P’m)

où P’M et P’m sont respectivement les intensités (puissances spatiales) maxi et mini dans la rotation d’un polariseur

La polarisation électrique est traitée dans un chapitre spécial

La polarisation magnétique (ou aimantation) -qu'il ne faut pas confondre avec la magnétisation (qui est μ fois plus) fait aussi l'objet d'un chapitre spécial (aimantation)

   Copyright Formules-physique ©