AMORTISSEMENT (terme général)

-amortissement

Un amortissement est l’évolution d’un phénomène vibratoire, survenant quand il n’est plus énergétiquement entretenu. Alors il subit une diminution d’énergie (par exemple énergie cinétique perdue par frottement -ou énergie perdue en effet Joule, etc...), d’où diminution de l’amplitude de l’onde porteuse

Cela est spécifié à travers les grandeurs ci-après

 

LA CONSTANTE (ou COEFFICIENT) d’AMORTISSEMENT

est une variation de la fréquence (symbole faet dimension T-1)

 

 

LA CONSTANTE de TEMPS

est l'inverse de la constante d'amortissement, donc c'est la durée d’amortissement d’un phénomène périodique

Equation de dimensions : T   Symbole de désignation: t0   Unité = seconde(s)

 

LA PSEUDO-PÉRIODE

est Dts , la variation de la structure de sa période

 

LE FACTEUR de QUALITÉ

est F’q , le rapport -non dimensionnel- exprimant l’évolution énergétique comparative du système

 

LE FACTEUR d’AMORTISSEMENT

est F’s (dit aussi degré d’amortissement), et c’est l’inverse de F’q ci-dessus

 

L'AMORTISSEMENT PROPREMENT DIT

Tout système a une équation de trajectoire du genre :

m.+ M*.v + W'd.l = 0

où m(kg)= masse

g(m/s²)= accélération

v(m/s)= vitesse

W'd(kg/s²)= constante de rappel

M*(kg/s)= coefficient de frottement visqueux

Si le frottement (donc l’amortissement) est faible, la solution (équation du déplacement de faible envergure autour de l’équilibre) est

l = e-ωt/ θ .lA .sin(ωt + φ)

où lA(m)= amplitude de l’oscillation

f(s-1)= fréquence

θ(rad)= angle plan de rotation  (et ω = vitesse angulaire, en rad/s)

φ(rad)= angle de phase d’origine

 

S'il y a amortissement:

θ / ω= to est la constante de temps

lé = e-to.lA.sin(ωt + φ) est une fonction sinusoïdale exponentielle amortie

(l’élongation lA oscille)

 

L’amortissement est dit "critique" quand le régime initialement oscillatoire devient apériodique

 

   Copyright Formules-physique ©