FRéQUENCE en ELECTRICITé

-fréquence en électricité

Un courant alternatif parcourant un circuit où sont insérées des capacités, des selfs et des résistances, a une fréquence f dépendant de ces composants:

Z = [R² + (L.f - 1 / C.f )²]1/2    et   f = R.tgφ / L

où Z(ohm)= impédance d'un circuit comportant  --en série-- résistances R(ohm), capacités C(F) et selfs L(H)

f(Hz)= fréquence du courant sinusoïdal alternatif

φ(rad)= angle de déphasage

L.f (Ω)= capacitance

Nota 1 : le terme "fréquence de rotation" est souvent utilisé mais il signifie "vitesse angulaire"

Nota 2 : on trouve souvent l'expression: "nombre de tours par seconde effectué par le rotor d'une machine" : c'est une fréquence (et pas une vitesse angulaire) car il s'agit du nombre (de tours) et non pas du "nombre d'angles parcourus, exprimés en tours"

 

DOMAINES de FREQUENCES des COURANTS

La fréquence d'un courant est celle de son onde (porteuse) de nature alternative (ondulatoire)

Les classes de fréquence sont surtout utilisées sous forme des dénominations américaines :

TLF (tremendous low frequency) < 3 Hz soit longueurs d'onde > 108 m

ELF (extreme low frequency) de 3.100 à 3.101 Hz soit longueurs d'onde de 108 à 107 m.

SLF (super basses fréquences) de 3.101 à 3.102 Hz soit longueurs d'onde de

107 à 106 m. Cas des courants domestiques et des courants faradiques

ULF (ultra-basses fréquences) de 3.102 à 3.103 Hz soit longueurs d'onde de

106 à 105 m. Cas des courants médicaux d'Arsonval et de TENS

VLF (très basses fréquences) de 3.103 à 3.104 Hz soit longueurs d'onde de

105 à 104 m. Cas des courants médicaux interférentiels

LF (basses fréquences) de 3.10à 3.10Hz soit longueurs d'onde de

10à 10m. = limites de fréquences utilisées pour les courants

   Copyright Formules-physique ©