CHARGE MAGNéTIQUE d'INDUCTION

-charge magnétique d'induction

La charge magnétique d'induction est l’entité-charge basique (primordiale) permettant la présence des phénomènes magnétiques

Cette grandeur est parfois nommée magnétisme -mais c'est une terminologie à éviter, puisque le mot magnétisme est déjà utilisé pour exprimer toutes les propriétés globales magnétiques des corps-

Cette grandeur ne se conçoit que pour un dipôle, car on ne sait pas l’isoler sous forme d’une charge monopôle.

C'est elle qui induit la masse magnétique ampérienne (K)

Equation aux dimensions  : L2.M.T-2.I-1.A       Symbole de désignation :      Unité S.I.+ : Wb-sr

On voit parfois le Maxwell proposé abusivement ici comme unité, ce qui est une erreur, car le Maxwell fut une unité --d’ailleurs désuète--de FLUX d’induction magnétique (qui valait 10-8 Weber, alors qu'ici il est question de Weber par stéradian, ce qui n'est pas du tout la même chose !!)

 

RELATION avec l'INDUIT

= μ.K

avec c(Wb-sr)= charge magnétique d'induction

K(A-m)= pôle magnétique (masse magnétique ampèrienne)

μ(H-sr/m)= perméabilité magnétique du milieu

 

DOUBLET

= μ./ B

c(Wb-sr)= charge magnétique (d'induction) d’un pôle de doublet (ou dipôle) magnétique

F(N)= force à laquelle est soumis le doublet soumis à un champ d’induction magnétique B(T)

et où la perméabilité magnétique est μ(H-sr/m)

 

DENSITÉ VOLUMIQUE de MAGNÉTISME

On désigne sous ce nom la grandeur c ci-dessus, ramenée au volume qui la contient

Dimensions structurelles : L-1.M.T-2.I-1.A

Symbole de désignation : b*           Unité S.I.+ : le Tesla stéradian par m.

-définition

b* = / V

avec b*(T-sr/m)= densité volumique de magnétisme d’une charge magnétique d'induction c(Wb-sr)

V(m3)= volume dans lequel est inscrit la charge magnétique c

-magnétisme créé par un courant

b* = ρ*.μ

avec b*(T-sr/m)= densité volumique de magnétisme

ρ*(A/m²)= densité superficielle de courant créée

μ(H-sr/m)= perméabilité magnétique du milieu

   Copyright Formules-physique ©