ENERGIE des RAYONS LUMINEUX

-énergie des rayons lumineux

Tous les rayonnements électromagnétiques donnent de la chaleur, mais ceux-ci donnent en outre de la lumière (pour environ 36% de leur potentialité énergétique)

LONGUEURS d'ONDE et FRÉQUENCES des couleurs

rouge  (698 +/- 7%) nm, soit des fréquences de (4,3 +/- 7%).1014 Hz

orange  (612 +/- 2%) nm, soit des fréquences de (4,9 +/- 2%).1014 Hz

jaune (587 +/- 2%) nm, soit des fréquences de (5,1 +/- 2%).1014 Hz

vert (536 +/- 8%) nm, soit des fréquences de (5,65 +/- 8%).1014 Hz

bleu (476 +/- 4%) nm, soit des fréquences de (6,35 +/- 4%).1014 Hz

indigo (436 +/- 4%) nm, soit des fréquences de (6,9 +/- 4%).1014 Hz

violet (400 +/- 4%) nm, soit des fréquences de (7,5 +/- 4%).1014 Hz

 

ENERGIE

Equation de dimensions de l'énergie lumineuse : L2.M.T-2    Symbole : El       

Unité d’usage : à l'émission lm-s et autres cas le lx-s-m² (valant -pour la lumière solaire- 1,7.10-3 J)

L'énergie est toujours égale à h.ν où h est la constante de Planck (6,62606876.10-34 J-s) et ν la fréquence (Hz), donc l'énergie augmente avec ν

Il est question d'énergie lumineuse pour :

-l'émission >> elle est alors nommée Quantité de lumière émise

ou Quantité de rayonnements

-la transmission ou la diffusion ou la diffraction >> elle est alors nommée selon le cas Transmission ou Dissipation ou Opalescence

-la réception >> elle est alors nommée Eclairage

-la réflexion >> elle est alors nommée en (lm-s-m²) Quantité de lumière réfléchie

-l'absorption >> elle est alors nommée Absorption

 

Formules communes >>> El = Pl.t    et   E= P’.t.Ω    ou    E= Dl.S.t.Ω

où El(lm-s)= énergie lumineuse émise

P’(lm/s ou cd)= intensité (puissance spatiale) d'ondes lumineuses émises en un temps t(s)

Ω(sr)= angle solide d'émission (4pi sr, seulement quand c’est l’espace entier et si en outre le système d'unités a le stéradian comme unité d’angle)

Dl (nt)= exitance lumineuse (ou émittance pour une large source)

S(m²)= surface d'émission de la source

 

t(s)= temps d'émission

Pl équivaut (aux pertes près) au flux émis (exprimé en lm)

 

NOTIONS CONNEXES

-énergie lumineuse surfacique (ou densité superficielle d'énergie lumineuse) dite aussi durée d'éclairement

Remarque : cette grandeur porte des noms différents s'il s'agit de réception de lumière (c'est alors illumination) ou absorption de lumière (c'est alors lumination ou exposition lumineuse)

Equation de dimensions structurelles :M.T-2    Symbole de désignation : W' é

Unité d’usage : lx-s

W'é= El / S

où W'é(lm-s/m²)= énergie surfacique émise par un corps

S(m²)= surface d'émission

El(lm-s)= énergie lumineuse

Exemple du soleil: son énergie surfacique (densité émise) est de 8.1010J/m² soit # 5.1013 lm-s/m²

 

-énergie lumineuse surfacique spatiale (ou fluence énergétique)

C’est l'énergie lumineuse surfacique, ramenée à l'angle solide

Equation de dimensions :M.T-2.A-1    Symbole : S’

Unités d’usage : en réception le lx-s-m²/sr (qui vaut -pour la lumière solaire- 1,7.10-3 J/sr)

S’ = E / Ω et aussi S’ = P' /  ν  = (intensité / fréquence)

S’(lx-sr)= énergie spatiale mesurée sur une surface S(m²) réceptive

E(lx-s-m²/sr)= énergie surfacique de la zone d'émission ou de réception

Ω(sr)= angle solide

ÉNERGIE LUMINEUSE SPATIALE ÉMISE

(les noms d’usage étant radiance et énergie spatiale)

C'est une énergie El (lm-s) émise dans un angle solide

Equation aux dimensions  : L².M.T-2.A-1         Symbole de désignation : S'   Unité : lm-s/sr

S' = E/ Ω

S'(lm-s/sr)= radiance lumineuse

El(lm-s)  = énergie    et  Ω(sr)= angle solide d'émission

 

   Copyright Formules-physique ©