INTERACTION ELECTRIQUE

-interaction électrique

L' interaction électrique est l’une des 4 interactions entre particules induites

Elle est liée à l’intervention d’un boson-véhicule (un photon) et elle exprime la liaison à

distance entre 2 charges induites électriques (Q)

On lui a donné le nom de force nucléaire faible (QED en anglais.

La relation d’interaction est donnée par la loi de Newton

F = [Q1. Q2].ζ’.(1 + αé] / Ω.l1²

F(N) est la force répulsive entre les deux charges élect°  Q1 et Q2

ζ’est le facteur de milieu (l’inductivité) = 1,129409068.1011 m-sr/F)

αé = constante de couplage électrique (de structure fine) soit

(#( 1/137  ou  0,00729735253)

l1est la distance entre les 2 Q (validable jusqu’à l’infini)

Chaque charge électrique Q induite n’a pas de structure propre (ni masse, ni

consistance) donc elle s'accroche sur une particule massique (lepton, baryon, méson) qui

lui sert de support matériel

Par contre, beaucoup de particules n’acceptent pas de charge électrique à leur bord (les

neutrinos, les bosons-mésons neutres) et certaines en acceptent fort peu (les neutrons

n'ont  par exem)ple que 10-40 Coulomb chacun)

 

CALCUL de la CONSTANTE de COUPLAGE en ÉLECTROMAGNÉTISME PARTICULAIRE

αé Q².ζ' / h.c = Q²  / ε.h.c

avec αé(sr)= constante de couplage, dite "constante de structure fine"

Elle est égale à 7,3.10-3  (c’est tout au moins sa valeur pour l’électron, mais elle

augmente de quelques % pour les particules plus énergétiques)

h = Dirac h ou constante de Planck réduite (1,0545716.10-34J-s/rad)

Q(C)= charge électrique ζ'(m-sr/F) = inductivité du vide

ε(F/m-sr)= permittivité du vide (8,854187817.10-12F/ m)

et Ω(sr)= angle solide

 

 

EQUATION de PROCA

La charge électrique n'est pas disposée symétriquement siur la particule massique qu'elle

colonise : nablaB + μ.J + ε.μ dE / dt)-k.J.T

B() est le champ d'induction magnétique

μ est la perméabilité du vide, Jj(A/m²-sr) est le courant surfacique spatial

ε est la permittivité, E est le champ d'induction électrique, k  est une constante numérique

fractionnaire, J est le nombre d'onde angulaire et T est le potentiel d'induction magnétique

 

VERSION de la LOI de COULOMB-NEWTON en MACRO-PHYSIQUE

A notre échelle, la ,loi de Newton (dite loi de Coulomb) est simpmlifiée (on ne tient plus

compte de la constante de couplage) >>>

= Q1.Q2.ζ’ / Ω.l²       ou   = Q1.Q2 / ε.Ω.l²

avec mêmes symboles et où ε est la permittivité, squatter fréquent dans cette équation)

 

 

RELATION ENTRE INDUCTION et INDUIT POUR L’ÉLECTRICITÉ

= φ'.Q.P

avec F(N)= force exercée entre une charge d’induction électrique P(V-m-sr)

et Q(C) sa charge électrique induite

φ'(m-2-sr -1)= fluence

 

LOI de LAPLACE    c'est une conséquence de la loi précédente

= B.i.l.sinθ

avec F(N)= force s'appliquant sur un conducteur de longueur l(m)

i(A)= intensité du courant circulant dans le conducteur

B(T)= induction magnétique ambiante

θ(rad)= angle plan formé entre la direction du conducteur et le vecteur de B

 

INTERACTION d’ÉLECTROMAGNÉTIQUE

F= Q.[E+ v.B.sinθ + d/ dt]

F(N)= force exercée par un champ électromagnétique (avec champ magnétique

variable) sur une charge Q(C) en mouvement dans le vide

E(V/m)= champ d’induction électrique ambiant

B(T)= champ d’induction magnétique ambiant

v(m/s)= vitesse de mouvement de la charge Q

θ

   Copyright Formules-physique ©