INTERACTION FAIBLE

-interaction faible

L'interaction faible est l’une des 4 interactions fondamentales exprimant la liaison à distance entre 2 charges induites magnétiques.C’est le domaine d’étude dit “électrofaible’’ ou EDQ ou QED en anglais

Une énergie élémentaire du milieu universel (valeur proche de point zéro) est une zone microscopique, représentable comme une boule d’énergie pure ayant une vibration propre. Ce fragment d’énergie vibrante est dénommé boson de Higgs (1° type de boson de jauge, ici nommé Higgs 2 ou BEH) et l’ensemble de plusieurs de ces bosons ayant même fréquence constitue un champ de Higgs BEH

Quand ces bosons sont soumis à l’intervention d’un potentiel inducteur gravitationnel (qualité intrinsèque du vide), il y a création de masse, puisque :

énergie du boson Higgs(dim° L2.M.T-2) / potentiel inducteur(dim° L2.T-2) = masse(dim° M)

Cette masse créée est portée par un boson MBI (ou boson-vecteur ou boson-véhicule, le second type de boson de jauge) qui est ici nommé W ou Z (ou même plus rarement Y)

Ce boson W/Z va ensuite être transformé par un champ intermédiaire pour devenir un boson médiateur (élément du champ médiateur nommé ici saveur et c’est le troisième type de boson de jauge).Cette saveur est alors capable d’initier une force d’interaction (F) en se mariant avec 2 charges induites similaires, car

F = force = (charge induite)x(charge induite)x(saveur) -c’est la loi de Newton-Coulomb-

Cette force est nommée (pour l’infiniment petit) force nucléaire faible ou force d’isospin faible et la relation est habituellement écrit = [K1K2].μ.(1 + αW] / Ω.l1²

où F(N) est la force, Ket K2 (A-m) sont les masses magnétiques ampériennes élémentaires

μ est le facteur de milieu (la perméabilité magnétique du vide = 1,2566370614.10-6 H-sr)

 αest la constante de couplage faible(~3,2.10-5)

lest la distance d’interaction entre les quarks ,(impliqués dans αW) soit ~10-18 m.

 

La constante de couplage faible a une valeur légèrement variable quand il s'agit de

particule déjà électriquement chargée. Elle est alors fonction d'un coefficient dit "angle de

mélange de Weinberg" qui tient compte de la masse de la particule, sous la formulation 

cos qW = m1/m2 = aW / (aW² + aé²)1/2

où qW(rad) est l'angle de Weinberg, m1 et 2 sont les masses des particules bosons-véhicules W,Z,Y, et aW et é sont les constantes de couplage faible et électrique 

Pratiquement  sin²qW = 0,23 +/- 15%

   Copyright Formules-physique ©