VARIANCE

-variance

La variance est une notion utilisée dans plusieurs domaines:

VARIANCE en MATHEMATIQUES

C'est le carré moyen des écarts relevés sur les mesures d’une grandeur

 

VARIANCE en STATISTIQUES

C'est -globalement- la dispersion de divers cas expérimentaux envers la moyenne de leurs valeurs

Pour un signal aléatoire, la variance (é)² est le carré de l'écart-type (é) donc c'est  é² = F(l²) - F(l)² où l(m)= abscisse dans l'intervalle d'évolution d'un processus stochastique

Selon que la fonction F est du genre géométrique, gaussienne, ou de Poisson ou autre, l'écart-type (é) devient diversement proportionnel à la probabilité (w)

 

VARIANCE en CHIMIE

c’est le nombre minimal de variables intensives (qualitatives) à déterminer pour obtenir l’équilibre d’une réaction chimique (à partir duquel se déduiront les valeurs des autres variables)

Si aucune des grandeurs intensives n’est variable (ne fluctue) le système a alors une variance nulle (il est invariant et on peut en représenter les variations par un seul point)

Si 1 seule variable (par ex. la pression, ou la concentration, etc....) fluctue, les autres vont varier en fonction de cette fluctuation >>> leurs variations seront représentables par une courbe

Si 2 variables fluctuent, les autres varient en fonction de ces 2 fluctuations et les variations seront représentables par une surface

Si 3 variables fluctuent, les variations seront représentables par un volume

 

-règle des PHASES (règle de Gibbs)

Elle exprime la relation entre le nombre de PHASES et la variance

na= 2 + nci – nr – np

où na(nombre)= variance

np= nombre de PHASES

nr= nombre de relations entre constituants (dont les réactions chimiques)

nci= nombre de constituants indépendants (nombre total de constituants, sauf ceux en équilibre)

2(le nombre) indique qu’il faut tenir compte, bien sûr, des 2 variables fondamentales en chimie, que sont la pression et la température

   Copyright Formules-physique ©