PRINCIPE (en science PHYSIQUE)

-principe (en Physique)

Un principe est une conclusion permettant de vérifier la pérennité des conséquences d’un phénomène, mais dont la proposition initiale (le point de départ) n’est pas démontrable

On dit aussi "postulat". Les principaux principes sont les suivants :

-principe d’action-réaction: pour qu’un corps A, en contact avec un corps B, soit à chaque instant en équilibre, il faut que la force avec laquelle agit sur soit compensée par une force de réaction de sur A, égale et opposée

Ce principe induit le principe fondamental de la dynamique (à voir plus loin)

-principe d’Archimède: un solide immergé dans un fluide moins dense que lui, est allégé d’un poids égal à celui du volume de fluide déplacé.

-principe de causalité: à un ensemble de causes correspondent les mêmes effets

Comme la réciproque n'est pas vraie, cela implique la flèche du temps (on ne peut rebrousser chemin, en parlant d'un phénomène)

-principe de complémentarité

1.cas général : les liaisons interactives des constituants d'un système participent à l'organisation dudit sytème

2.application aux particules (par Bohr)

Bien qu'un objet quantique soit bivalent (à la fois corpuscule et onde) il ne peut se présenter que sous un seul de ces 2 aspects

Donc une mesure faite sur l'une des caractéristiques de son aspect corpusculaire, ne pourra permettre une autre mesure d'une observable dépendant de son aspect ondulatoire (par exemple position vs quantité de mouvement)

-principe de correspondance : quand le nombre quantique d’un élément augmente vers l’infini, les lois quantiques font place aux lois classiques

-principe cosmologique

L'espace cosmique est homogène et isotrope 

-principe de covariance générale (ou d'universalité): tous les systèmes spatio-temporels de coordonnées se valent , pour les calculs qu’on y pratique et toutes les formules y ont leur pérennité

-principe de Curie

Lorsque certaines causes créent certains effets, les éléments de symétrie des causes doivent se retrouver dans lesdits effets (ce qui signifie qu'il n'y a pas de génération spontanée dans les dissymétries)

Inversement, les Effets peuvent être plus symétriques que les Causes

-principe de d’Alembert: un corps est en équilibre, quand la résultante entre les forces agissantes et les forces d’inertie opposées est nulle

-principe d’économie

D'une façon générale, "la meilleure loi est celle qui est la plus économique"

En mécanique, ce principe dit "de Hamilton -ou de Maupertuis -ou de moindre action) dit :

La trajectoire d’un corps est déterminée à chaque instant par la valeur minimale de son action (qui est souvent = à 0)

En d'autres termes, la trajectoire qu'un corps emprunte dans son mouvement est celle qui implique la moindre quantité d'action (a) et donc la position de ce corps -à un moment donné- est déterminée dans sa trajectoire globale prévisible, mais cependant non encore actualisée.

-principe (ou postulat) d’équilibre

Il y a équiprobabilité pour  qu'un système isolé en équilibre soit dans l'un ou l'autre de ses divers micro-états

-principe d’équivalence inertielle de Newton-Einstein

La masse inertielle est identique à la masse gravitationnelle

-principe d’exclusion de Pauli : dans un même atome, deux électrons ne peuvent avoir les mêmes 4 nombres quantiques (n,L,S,J)

-principe de Fermat : un rayon lumineux suit le chemin optique le plus court (c’est le chemin prenant le moins de temps)

-principe fondamental de la dynamique (issu de 2° loi de Newton et moindre action)

La variation de quantité de mouvement d’un corps est proportionnelle aux forces qui s’y appliquent

-principe de l'homogénéité

Il est articulé en 4 propositions :

-les lois de la nature ne dépendent pas du temps (mais de la durée)

-les lois ne dépendent pas de l'endroit (d'où la conservation de la quantité de mouvement)

-les lois ne dépendent pas des directions (isotropie, d'où la conservation du moment angulaire -ou moment cinétique-)

-les lois sont dimensionnellement stables (il n'y a que des liaisons scalaires entre des grandeurs de même dimension)

-principe d’Huyghens-Fresnel

Un point d'un obstacle choqué par une onde, devient réémetteur d’une autre onde élémentaire de front sphérique, de même fréquence et d’amplitude proportionnelle à celle d’origine.En outre,il y a interférence avec l’onde primitive.

-principe de Newton (de l’inertietoute particule soumise à une résultante de forces nulle est soit au repos, soit en mouvement rectiligne uniforme

-principe de non-contradiction  aucune loi ne doit contredire (ni présenter d'incohérence) envers une autre loi par ailleurs établie.

 -principe de la paroi froide (de Watt)

Un liquide est en équilibre avec sa vapeur saturante si la pression correspond à la plus basse température de l’enceinte

-principe de Pascal

Une variation de pression induite en un point d’un corps, se transmet en toutes positions grâce aux molécules voisines

-principe de la relativité

Il existe des référentiels équivalents dans lesquels les lois de la nature s'expriment de la même façon

-principe de la superposition des champs

Un point qui reçoit l’action de plusieurs champs inducteurs cumule leurs effets

-principes de la thermodynamique

Les principes de Thermodynamique définissent les relations entre toutes les énergies incluses dans un système

-principe des travaux virtuels

Pour un système à l’équilibre, la somme des travaux fournis par les forces extérieures appliquées et les forces intérieures (liaisons) est nulle

-principe variationnel

la variation des limites de trajectoires d'une grandeur en mouvement, exprime aussi bien

les évolutions que les équilibres de ladite grandeur dans son système d'évolution



   Copyright Formules-physique ©