FEUILLET

-feuillet

Un circuit électrique (en boucle) a des caractéristiques magnétiques similaires à celles d'un aimant et quand on passe à la limite -c'est à dire un circuit devenu écrasé jusqu'à ressembler à un petit double-segment- on le nomme circuit équivalent ou feuillet magnétique.Suite à cette équivalence entre supports magnétique et électrique, on définit:

La PUISSANCE d'un FEUILLET

Par équivalence entre supports magnétique et électrique, le moment magnétique surfacique du feuillet est la circulation (l) de l'aimantation dudit feuillet, d'où

puissance du feuillet = l.M

M(A/m) est l'aimantation; on remarque que la dimension de cette puissance est celle de l'intensité électrique  >>> Equation aux dimensions structurelles : I      

Symbole de désignation : i   Unité S.I.+ : Ampère

On a donc i = l.M    et aussi    = M/ S  

 i(A)= puissance d’un feuillet magnétique de section S(m²)

Mg(A-m²)= moment magnétique ampèrien du feuillet

 

L'ENERGIE ISSUE du FLUX d'un FEUILLET

est(en Joules) E =  Φ.i

où  Φ(Wb)= FLUX d’induction magnétique dans un feuillet magnétique de puissance i(A)

 

ASSIMILATION d'un FEUILLET AVEC un AIMANT

-l'aimantation

est l'équivalent d'une densité linéique de courant  M

M = i / l

M(A/m)= densité linéique de courant   du circuit,similaire à une aimantation

i(A)= puissance du feuillet magnétique équivalant, de longueur l(m)

 

-la densité superficielle de potentiel d'excitation magnétique

est l'équivalent (pour un feuillet) d'uncourant de déplacement   I' = J.S

avec  I'(dGb)= densité superficielle de potentiel d'excitation magnétqiue d'un feuillet

J(mOe/m)= densité superficielle de potentiel et S(m²) est la surface

 

-le potentiel d'induction magnétique

est l'équivalent (pour un feuillet) du facteur de force

Equation aux dimensions  : L.M.T-2.I-1       Symbole : T        

Unité S.I.+ : le Weber /mètre (Wb/m)

T = i.μ / Ω

avec T(Wb/m)= potentiel d'induction d'un feuillet, similaire au facteur de forces

μ(H-sr/m) est la perméabilitémagnétique

et i(A)= puissance feuillet

Ω est l’angle sous lequel on voit le feuillet depuis l’endroit où l’on mesure ce potentiel

   Copyright Formules-physique ©