MASSE MANQUANTE,MATIERE NOIRE

-masse manquante, matière noire

L’énergie totale de l’univers est de 3,5.1071 Joules. La partie minimale (le quantum) de cette énergie, dénommée énergie de point zéro (Epo) vaut 2.10-10 Joule.

On présuppose que l’énergie universelle a été apportée et stockée en une seule fois au moment du big bang. Et son usage est logiquement exprimable sous la forme chronologique ci-après:

-dans le passé (depuis le big bang), l’énergie a servi à créer et à entretenir les mouvements et échanges de tout ce qui existe à ce jour (perceptible ou sombre)

-dans le présent (en cet instant), elle sert à faire bouger et à chauffer tout ce qui a déjà été créé

-dans l’avenir, elle servira à créer de nouveaux éléments et à les faire durer jusqu’à…. la fin du monde.

 

La répartition des dépenses énergétiques peut être envisagée sous la distribution suivante (en pourcentages du total, qui est toujours 3,5.1071 Joules)

11,7% d’énergies connues à ce jour (ce qui a été dépensé depuis l’origine du monde) se décomposant en:

-4,5% correspondant à la matière actuellement connue

-1,2% correspondant aux neutrinos, trous noirs, ainsi qu’à la température du CMB

-4% correspondant à la quintessence (i.e. l’expansion de l’univers)

-2% correspondant à l’énergie cinétique déjà dépensée par tous les mouvements de rotations, translations et vibrations du monde, depuis sa création

41,3% d’énergie sombre, non perceptible à nos instruments de mesure, (car non productrice d’interactions ou rayonnements) mais cependant bien existante, puisqu’on en ressent ou imagine les incidences à travers des phénomènes réels. Cela qui se décompose en:

 

 

 

 

 

 

 

-15% correspondant à ce qui est nommé matière sombre

-8% de filaments de gaz chauds

-3% provenant de ce qu’on nomme matière noire froide

-1% est de la matière exotique (…………..)

-7% est de la masse manquante (et qui n’est que de la masse non encore exprimée)

-0,3% correspondant à des bosons externes et des antiparticules

-1% correspondant à la possible activité des facteurs de milieu

-3% correspondant à la fabrication de particules virtuelles, qui forment toujours l’énorme bouillonnement énergétique parallèle à celui de la naissance des particules réelles

-3% pour les hypercharges

 

 

Les 47% restants sont nommés énergie manquante. C’est de l’énergie potentielle, non accessible à nos instruments de mesure et qui servira à la création et aux mouvements de tout ce qui existe et qui existera, et cela jusqu’à la fin du monde

On peut en dresser l’inventaire très estimatif ci-après;

-3% seront nécessaires pour créer des masses nouvelles

-6% seront nécessaires pour leurs mouvements (anciennes, comme futures)

-1% sera nécessaire à l’expression des facteurs de milieu

-3% seront nécessaires pour créer de nouvelles charges ou hypercharges

-20% seront nécessaires pour poursuivre l’expansion de l’univers (la quintessence)

-14% seront nécessaires à la fabrication de futures particules virtuelles

 

Beaucoup de gens se déclarent insatisfaits de ne savoir percevoir sous quelle forme se cache cette énergie potentielle manquante.

Mais seraient-ils insatisfaits s'ils découvraient un trésor dont on connait l'énorme valeur marchande, mais qui est profondément enfoui en un lieu inconnu ?

   Copyright Formules-physique ©