MASSE et ENERGIE MANQUANTES,MATIERE NOIRE

-masse et énergie manquantes, matière noire

L’énergie totale de l’univers est de 3,5.1071 Joules. La partie minimale (le quantum) de cette énergie, dénommée énergie de point zéro (Epo) vaut 2.10-10 Joule.

On présuppose que l’énergie universelle a été apportée et stockée en une seule fois au moment du big bang. Et son usage est logiquement exprimable sous la forme chronologique ci-après:

-dans le passé (depuis le big bang), l’énergie a servi à créer et à entretenir les mouvements et échanges de tout ce qui existe à ce jour (perceptible ou sombre)

-dans le présent (en cet instant), elle sert à faire bouger et à chauffer tout ce qui a déjà été créé

-dans l’avenir, elle servira à créer de nouveaux éléments et à les faire durer jusqu’à…. la fin du monde.

 

La répartition des dépenses énergétiques peut être envisagée sous la distribution suivante (en pourcentages du total, qui est toujours 3,5.1071 Joules)

11,7% d’énergies connues à ce jour (ce qui a été dépensé depuis l’origine du monde) se décomposant en:

-4,5% correspondant à la matière actuellement connue

-1,2% correspondant aux neutrinos, trous noirs, ainsi qu’à la température du CMB

-4% correspondant à la quintessence (i.e. ce qui a servi à assurer l’expansion de l’univers jusqu'à ce jour)

-2% correspondant à l’énergie cinétique déjà dépensée par tous les mouvements de rotations, translations et vibrations du monde, depuis sa création

41,3% d’énergie sombre, non perceptible à nos instruments de mesure, (car non productrice d’interactions ou rayonnements) mais cependant bien existante, puisqu’on en ressent ou imagine les incidences à travers des phénomènes réels.

Cela se décompose en:

-15% correspondant à ce qui est nommé matière sombre

-8% de filaments de gaz chauds

-3% provenant de ce qu’on nomme matière noire froide

-1% est de la matière exotique (…………..)

-7% est de la masse manquante (et qui est en fait de la masse non encore exprimée)

-0,3% correspondant à des bosons externes et des antiparticules (ce n'est pas parce que ce sont des antiparticukes qu'elles impliquent une anti-énergie (tout ce qui existe n'existe que suite à un apport énergétique)

-1% correspondant à la possible activité des facteurs de milieu

-3% correspondant à la fabrication de particules virtuelles, qui forment toujours l’énorme bouillonnement énergétique parallèle à celui de la naissance des particules réelles

-3% pour les hypercharges

 

Les 47% restants sont nommés énergie manquante. C’est de l’énergie potentielle, non accessible à nos instruments de mesure et qui servira à la création et aux mouvements de tout ce qui existe et qui existera ultérieurement à notre présent, et cela jusqu’à la fin du monde

On peut en dresser l’inventaire très estimatif ci-après;

-3% seront nécessaires pour créer des masses nouvelles

-6% seront nécessaires pour leurs mouvements (anciennes ou futures masses)

-1% sera nécessaire à l’expression des facteurs de milieu

-3% seront nécessaires pour créer de nouvelles charges ou hypercharges

-27% seront nécessaires pour poursuivre l’expansion de l’univers (la quintessence)

-7% seront nécessaires à la fabrication de futures particules virtuelles ou exotiques

 

Beaucoup de gens se déclarent insatisfaits de ne pas comprendre sous quelle forme se cache cette énergie potentielle manquante.

On peut cependant leur dire que c'est l'équivalent du trésor des Templiers, profondément enfoui en un lieu inaccessible certes (car non encore dévoilé), mais cependant bien réel.

 

 LA MATIERE

La matière est un substrat (réel ou conceptuel) permettant de justifier la réalité tangible de l’univers. Il existe deux genres de matières:

1-la matière connue est celle qui est perceptible à nos instruments sensitifs de mesure (essentiellement vue et toucher).On y distingue:

--la matière baryonique, constituée dans ses plus infimes parties de baryons, possédant une masse, éventuellement chargés d’isospin et d’hypercharge

--les bosons médiateurs massifs (dont les rayonnements).

--l’antimatière (malgré son infime importance)

Cette matière connue est réputée se présenter sous plusieurs formes, dites ETATS >>

solide, liquide, gazeux, plasmatique, de superfluidité quantique, supercritique, supersolide, de quasi-cristal, dégénéré, ou de condensat.

La masse et la matière sont deux notions distinctes: la masse est l’un des paramètres constitutifs de la matière, mais ce n’est pas le seul (il y a la forme, la compacité, la charge….)

Cette confusion entre masse et matière est de même nature que la confusion entre masse et énergie: qui sont pareillement deux notions distinctes: la masse est l’une des issues possibles de transformation de l’énergie, mais ce n’en est pas la seule (l'énergie cinétique, la chaleur… en sont d’autres figurations)

2-la matière imperceptible à nos instruments de mesure, parce qu’elle n’émet ni lumière, ni force mesurables.Mais nous connaissons cependant sa présence, grâce aux incidences qu’elle produit sur des éléments connus. On attribue à cette matière incertaine des noms exprimant notre ignorance: matière sombre, matière noire, matière exotique, masse manquante….

 

   Copyright Formules-physique ©