NOMBRE (utilisé en PHYSIQUE)

-nombre (en Physique)

Un nombre, par pure définition, se doit de représenter une valeur particulière prise par une grandeur à un certain moment (valeur numérique)

Et donc, il ne doit pas logiquement représenter une grandeur et ne peut pas être dimensionnel.

MAIS HÉLAS l’usage des siècles passés en a fait autrement et on découvre en Physique, des notions fort diverses sous la dénomination "nombre". Il y a donc :

 

DES nombres NON DIMENSIONNELS

(pour ceux-là, le mot nombre sera partout alors écrit en minuscules)

Symbole usuel nindicé     On y trouve :

-des nombres purs (2 ou ø ou p...)

-des nombres (quantités) d’objets comme la variance, le nombre de masse, le nombre atomique, les nombres quantiques , le nombre d'Avogadro, le nombre de Froude, le nombre de Knudsen,....

-des nombres exprimant un rapport entre 2 grandeurs de même nature (entre 2 longueurs, ou 2 pressions, etc...) et ces nombres portent divers noms comme coefficient, constante, densité, facteur, indice, rendement....

Exemples >> nombre d’Abbe, nombre de Reynolds, nombre de Mach , nombre de Stroudal.... 

 

DES NOMBRES DIMENSIONNELS

(NOMBRE est alors écrit en MAJUSCULES). Symbole usuel  Nindicé

Ceux-là ne devraient pas s'appeler "nombre de...", mais "valeur de..."

On y trouve le NOMBRE de Loschmidt (NL) ,le NOMBRE d’onde (Jn), le NOMBRE de Rayleigh , le NOMBRE de Grashof, le NOMBRE de Peclet, le NOMBRE de Brauer...

   Copyright Formules-physique ©