MACHINES à COMPRESSER

-machines à compresser

TYPES de MACHINES à COMPRESSER

La compression d'un fluide est possible avec des machines de noms différents.

Le taux de compression est le rapport entre un volume avant et après la compression

-Un ventilateur a un taux de compression i*z inférieur à 1,20

-Une soufflante a un taux de compression i*z compris entre 1,20 et 2

-Un compresseur a un taux de compression i*z supérieur à 2

-Un surpresseur est le terme utilisé pour un appareil de mise en pression de liquides

 

PUISSANCE d'une MACHINE à COMPRESSER

La puissance P(Watts) pour une compression théorique idéale est :

-pour un ventilateur-isotherme- : P = M*.T.c'.i*z

-pour une soufflante ou un compresseur-isothermes- : P = Q.(ps-pe)

-pour un compresseur ou une soufflante -adiabatiques- : P = M*.T.c'v.[i*z(ã- 1 /ã)-1]

avec M*(kg/s)= débit-masse

Q(m3/s)= débit-volume du fluide

i*z(nombre)= taux de compression

ps et pe (Pa)= pressions sortie et entrée

c'(J/kg-K)= capacité thermique massique

g(nombre)= constante d'adiabaticité

 

RENDEMENT des MACHINES à COMPRESSER

le rendement (r) est le rapport :

(puissance produite) comparée à (puissance fournie à la machine en amont)

 

TEMPS d'ATTENTE

entre 2 démarrages, pour un moteur électrique de surpresseur (pour alimentation d'eau d'un immeuble) C'est t = V / 15 Q

avec t(s)= intervalle entre 2 démarrages du moteur

Q(m3/s)= débit volumique

V(m3)= capacité utile du réservoir d'eau

   Copyright Formules-physique ©