LUMINESCENCE

-luminescence

La luminescence est le nom d'une illuminance différée (c'est à dire une puissance surfacique spatiale d'un corps ayant été précédemment excité par des rayons primaires)

La fréquence de réémission des photons peut être identique ou différente de l'initiale

(spectre discontinu)

Les types de luminescence diffèrent selon la structure de la source et selon la forme d’excitation >>>

La CHIMIOLUMINESCENCE  fait suite à réaction chimique dans le corps réémetteur.

-- dont la bioluminescence, pour les êtres vivants (énergie métabolique qui oxyde des cellules photocytes, grâce à des enzymes)

-- dont la bristallo- et la galvanoluminescence, des cas particuliers de la bio

 

L'ÉLECTROLUMINESCENCE apparaît sur des substances dites luminophores

--soit quand on leur applique un champ électrique d’induction de ~10V/m

--soit quand on leur injecte de tels champs (surtout pour des semi-conducteurs)

 

La LUMINESCENCE ATMOSPHÉRIQUE  est due aux atomes ou molécules atmosphériques excités par les rayons des astres (soleil ou autres)

 

La PHOTOLUMINESCENCE est telle que la longueur de l’onde réémise est  > longueur de l’onde incidente (règle de Stokes)

--dont la phosphorescence, si la réémission dure après l’excitation -donc une rémanence- qui peut être assez courte (10-1s, par exemple pour un tube cathodique) ou très longue (104 s, pour des cadrans lumineux)

--dont la fluorescence, si la réémission est rapide après l’excitation (10-8 s)

Cas particulier de l’effet Moesbauer:

il s’agit de la fluorescence d’un cristal, provenant de l’émission (par des noyaux d’un corps solide), de photons gamma dont l’énergie de recul n’apparait pas.

Cette énergie de recul est absorbée par le cristal et vaut: E = E0² / 2m.c² avec E(J)= énergie de recul, E0(J)= énergie nucléaire de transition, m(kg)= masse du noyau, c (m/s)= constante d’Einstein(2,99792458 .108 m/s)

L’émission Môesbauer, très étroite dans le spectre, concerne seulement E0

--dont la lumière noire qui est un cas de fluorescence dans lequel les émissions ont lieu dans la gamme des violets de 380 à 410 nm.

Les rayons sont pris par des corps fluorescents et réémis

 

La RADIOLUMINESCENCE apparaît sous l’incidence de rayons types alpha, béta, gamma, X...)

--dont la cathodoluminescence, pour des rayons cathodiques  

 

La THERMOLUMINESCENCE apparaît suite à des variations de niveaux d’émission, sous influence de la température

--même notion pour les très basses températures (c’est alors la cryoluminescence)

 

La TRIBOLUMINESCENCE apparaît suite à une activité mécanique (rupture, déformation, glissement...)

--dont la sonoluminescence, l’origine étant alors une énergie sonore appliquée à une bulle dans un liquide

 

RECOMBINAISON et LUMINESCENCE

Un électron excité dans un niveau d'énergie suffisamment élevé peut changer de niveau et retomber sur un niveau inférieur: il se "recombine".

Ceci peut s'accompagner d'émission de chaleur ou d'émission de photon (et c'est alors une luminescence)

   Copyright Formules-physique ©