EMISSION de RAYONNEMENTS IONISANTS

-émission de rayonnements ionisants

Les rayons ionisants sont étudiés à travers leurs caractéristiques énergétiques ci-après :

ENERGIE des RAYONNEMENTS IONISANTS

Voir chapitres spéciaux Radioactivité   et  Dosimétrie

 

ENERGIE SPATIALE de ces RAYONNEMENTS

Grandeur exprimant qu’une énergie est présente (ou diffusée) dans un angle solide

Synonymes = densité spatiale d’énergie  et énergie dynamique

Equation aux dimensions  : L².M.T-2.A-1       

Symbole de grandeur : A*       Unité S.I.+ :   J/sr

Définition  A* = / Ω

avec A*(J/sr)= énergie spatiale correspondant à une dose E(J)

 Ω(sr)= angle solide où est transmise (en général Ω est l’espace entier, soit 4∏ sr pour un système d’unités qui a le stéradian comme unité d’angle)

 

EMITTANCE IONISANTE (donc une puissance surfacique spatiale)

Elle est émise par un émetteur de grande surface (et si l'émetteur est ponctuel, on dit exitance ionisante)

Equation aux dimensions  : M.T-3.A-1        Symbole de désignation : D        Unité S.I.+ : W/m²-sr

C'est un débit de fluence d'énergie

D = P / S. Ω        et   D = E.φ' / t

avec D(W/m²-sr)= exitance énergétique ionisante

P(W)= puissance émise par une surface S(m²) en un angle solide Ω(sr)

E(J) est l'énergie émise

φ'(m-2-sr-1)= fluence

t(s)= temps (qui justifie le terme "débit")

Nota: une émittance spectrique(ou monochromatique) est une émittance ramenée à une seule longueur d'onde

 

NOMBRE de PARTICULES EMISES

La désintégration spontanée des noyaux (instables) d’un corps, dénommée décroissance

entraîne successivement >>> des émissions de particules (α, n...) >>> des émissions de rayonnements >>> l'apparition de nouveaux corps (dits "de filiation") >>> d'autres particules ou rayonnements ou ions plus légers

Loi de décroissance se fait selon une décroissance numérique n= n0.exp-fp.t    

 

et suivant une durée de vie moyenne  t = t0 / Log.e(nt /n0)

où fp(s-1)= fréquence -ou constante- de désintégration (c'est la radioactivité)

t(s)= durée de vie moyenne d'une particule

t0(s)= temps origine (où il y avait n0 particules)

nt= nombre de particules restant au temps t

   Copyright Formules-physique ©