LAME à FACES PARALLèLES

-lame à faces parallèles

Une lame à faces parallèles est un objet transparent de fine épaisseur uniforme, supposé baigner dans un milieu isotrope

DÉPLACEMENT d’UN FAISCEAU à TRAVERS UNE LAME

l= lé(1- n*/ n*l)

ld(m)= distance entre le point objet (émetteur du faisceau) et le point de concourance (image virtuelle) des rayons qui sortent de la lame

lé(m)= épaisseur de la lame

n*(nombre)= son indice de réfraction

 

DÉVIATION DU RAYON

l= lé[sinθi(yγ²).(n*1².sin²θi)1/2n*1.cosθi] / [(n*1² - n*2².sin²θi)1/2]

avec lp(m)= distance entre les parallèles supportant le rayon de sortie et le prolongement du rayon incident

lé(m)= épaisseur de la lame

yγ²(le grossissement au carré), proportionnel à l’éclairement p*(la puissance surfacique)

θl(rad)= angle d’incidence (par rapport à la normale)

n*1(nombre)= indice du milieu extérieur

n*2(nombre)= indice de la lame

-formule simplifiée pour les petits angles d’incidence: l# lé.θl.(1 - 1/n*²)

 

GRANDISSEMENT POUR UNE LAME   

C'est yg= grandissement = 1

 

LAME MINCE

-la différence de phase entre les ondes de la lumière incidente et celle qui traverse est :

Δφ = 4Π.lé.cosθ/ λ

Δφ(rad)= différence de phase

lé(m)= épaisseur de la lame

λ(m)= longueur d’onde

θi(rad)= angle d’incidence (entre rayon et normale )

-la différence de marche  est :

Δl = 2lé.(n*²- sin²θ)1/2+ (2n +1).(λ/2)

Δl(m)= différence de marche

lé(m)= épaisseur de la lame mince

θ(rad)= angle d’incidence par rapport à la normale

λ(m)= longueur d’onde

n*(nombre)= indice de réfraction de la lame

n = nombre entier variable de -1 à + 6 (cause des interférences soit constructives soit destructives)

 

STIGMATISME RIGOUREUX

Le stigmatisme existe pour des rayons parallèles passant par les diverses lames (il est approché pour des rayons peu inclinés)

 

   Copyright Formules-physique ©