INTRINSèQUE

-intrinsèque

1.INTRINSÈQUE, sous son sens commun, signifie "propre à... ou inhérent à... ou purement spécifique à..."

En physique, on le trouve utilisé dans ce sens-là dans les terminologies suivantes:

-rayonnement intrinsèque = rayonnement qui appartient en propre à un astre

-grossissement intrinsèque d’un appareil optique = grossissement propre à cet appareil

-cristal (ou semi-conducteur) intrinsèque = cristal spécifiquement pur

-perméabilité intrinsèque = perméabilité (hydraulique), propre à une vitesse précise

-le réseau intrinsèque signifie (dans un cristal) que les atomes sont installés aux noeuds du réseau

 -l'énergie intrinsèque de point zéro = quantum d'énergie du milieu universel

 

 

2.INTRINSÈQUE  est par ailleurs un adjectif appliqué à une grandeur, afin de la définir comme une nouvelle grandeur, gratifiée d’une nouvelle dimension, causée par la présence de l’angle (solide ou plan).

Les Physiciens (qui refusent une dimension à l’angle) sont évidemment gênés de devoir user du même nom pour 2 grandeurs différentes: alors ils trichent en attribuant le qualificatif "intrinsèque" à la première, pour signifier qu’on a affaire à une nouvelle grandeur, un peu similaire à l’autre, mais ‘’à l’angle près’’. En voici quelques cas >>>

-la fréquence intrinsèque (broglienne) des quantons >>>

est le rapport (fréquence) / (θ l'angle plan)

-l’impédance intrinsèque électrique  Zm = impédance électrique (Z) x Ω (angle solide)

-l’impédance intrinsèque mécanique  Zg = inertance = résistance énergétique x Ω

-l’induction intrinsèque H’ est le produit  (B).(c) où B = champ d’induction magnétique et = la susceptibilité, qui est elle-même un angle solide

-l'intensité acoustique intrinsèque  terme parfois utilisé--à tort--car intensité veut déjà dire intrinsèque (c'est donc bêtement redondant)

 

-la luminosité bolométrique intrinsèque = puissance (dite RAYONNEMENT) émise par le soleil en toutes directions(bolométrique signifiant totalité de toutes les longueurs d'ondes émises et intrinsèque rappellant que c'est en toutes les directions, donc 4p sr)

 

-le moment électrique intrinsèque Mi  est un moment électrique coulombien,  mais ramené à l'angle solide  >> c’est  (Mé) / Ω

-le moment cinétique intrinsèque  concerne un mobile en rotation autour d’un axe à direction variable. Cinétique signifie donc déjà que le moment concerne une rotation etl’adjectif “intrinsèque” n’apporte qu’un renseignement qualitatif supplémentaire

-la perméance diélectrique intrinsèque (similaire à l’inductance intrinsèque) est une perméance électrique (ou inductance L) imprégnant tout un angle solide (c’est le produit L x Ω)

-le potentiel intrinsèque électrique (a) est (Ux Ω  c'est à dire un potentiel d’induction électrique U, multiplié par Ω l’angle solide

-le pouvoir rotatoire intrinsèque  T*i  est une longueur inverse) θ (l'angle plan)

-le pouvoir de résolution intrinsèque est l’inverse de l’angle de résolution (i.e. = 1 /2θ)

-la puissance acoustique intrinsèque est une puissance acoustique surfacique et  spatiale, donc = (puissance / angle solide)

-la puissance optique intrinsèque  T*est une puissance optique, mais courbe

-la viscosité intrinsèque est une viscosité cinématique, mais correspondant à l’ensemble multidirectionnel de l’espace, c’est à dire (visco. ciné.x angle solide)

   Copyright Formules-physique ©